4 minutes à oublier pour le G.B.O!!!

Publié le 19/02/2012

Chers Partenaires,

Pour le compte de la 17 éme journée du Championnat de France Nationale 3, le G.B.O s'est incliné sur le parquet de Margny sur le score de 99-90.

Une défaite que le G.B.O aura contesté valeureusement jusqu'au bout mais ses joueurs se sont épuisés tout au long du match à tenter de rattraper un départ catastrophique. En effet, si dans les toutes premières minutes du jeu les godviciens tenaient tête (7-7; 1'45") à des Margnotins condamnés à l'emporter pour éviter la relégation en pré-nationale ils allaient connaître un redoutable trou d'air durant quatre minutes consécutives au cours desquelles ils encaissèrent un sévère 21-1 dont ils ne se remirent jamais. D'autant plus que sur cette même période, les joueurs godviciens se voyaient vite  pénalisés par le corps arbitral. Nombre de ses joueurs étaient gratifiés de deux ou trois fautes personnelles. La capacité défensive des visiteurs s'en trouvait alors trés amputée puisque les joueurs concernés devaient de fait diminuer leur engagement en défense afin de ne pas donner à nouveau du grain à moudre aux hommes en noir. Et bien entendu, les locaux qui n'en espéraient pas tant surent mettre à profit ces circonstances pour enfoncer le clou. Et même si dans les cinq dernières minutes du quart-temps les deux équipes faisaient jeu égal, elles se retrouvaient à l'attaque du second quart-temps avec un écart de 17 points en faveur des margnotins (36-19).

Mais nous avons déjà eu l'occasion de le dire cette saison, le G.B.O a de la ressource. Ainsi, le coach pouvait effectuer des rotations afin de préserver les joueurs pénalisés par les fautes personnelles. Et c'est donc tout un groupe qui par vague successive tenta de gommer au cours des périodes de jeu suivantes ces quatre minutes fatidiques que nous vous avons relater plus haut. Mais malgré toute leur bonne volonté, les godviciens avaient du mal à contenir les offensives adverses et bien que parvenant à passer sous la barre des 10 points d'écart (48-35; 15'), grâce à un panier sous le cercle d'un jeune intérieur godvicien (19 ans) qui rèussissait à s'imposer dans la raquette, les margnotins se mettaient à nouveau à l'abri en concluant la première mi-temps avec la même avance qu'à la fin du 1er quart-temps (60-43). 

Les supporteurs du G.B.O qui avaient fait le déplacement pour encourager leur équipe sentaient qu'il y avait de la place pour faire quelque chose cette soirée! Et même si Margny entamait la 2ème mi-temps par un nouveau panier bonifié (63-43) le G.B.O répondait immédiatement par un 0-7 qui leurs permettait de continuer à y croire (63-50; 23'30"). Et à juste titre puisque petit à petit les godviciens grignotaient leur retard (70-60; 28') et concluaient la troisiéme période de jeu avec 11 points de retard (75-64).

Bien sûr le coach du G.B.O devait toujours composer avec un effectif miné par les fautes mais la complémentarité et la solidarité du groupe continuaient à entretenir l'espoir. Ainsi, le GBO avec constance et malgré des pertes de balles plus nombreuses qu'à l'habitude inquiétait les locaux puisqu'à la 33' un de ses intérieurs réduisait l'écart à 7 points (77-70) malgré un incident technique (panne du tableau d'affichage et du chrono qui arrêta le match plusieurs minutes) qui enraya sans doute un peu la dynamique des visiteurs. Toutefois, Gouvieux ne s'avouait toujours pas vaincu et à 45 secondes de la fin, sur un panier à 3 points de l'un des ses extérieurs, revenait à 4 points de son adversaire (92-88). Mais le G.B.O compte-tenu de la physionomie du match avait laissé trop d'énergie dans la bataille et s'inclinait finalement 99-90. Un match qui s'est donc joué en grande partie de la 2éme à la 6éme minute ( ces fameuses 4 minutes!) puisque le GBO n'aura en fait  perdu qu'un seul quart-temps, le 1er. Ensuite, il fait match nul dans le second (24-24) et gagne les 3éme (15-21) et 4éme (24-26).

Une défaite donc pour le GBO mais un match qui aura mis à nouveau en avant sa capacité à rebondir et à s'appuyer sur un groupe solidaire et en mesure de faire face aux nombreuses blessures et indisponibilités subies depuis le début de la saison. C'est dans un tel contexte que la vocation de club formateur trouve tout son sens. Les plus jeunes joueurs sont en effet en situation de s'exprimer et d'apporter toutes leurs qualités à l'équipe.

Le week-end prochain, le Championnat fait une pause et reprendra le 3 mars avec la réception d'un des tenors de la poule: Le Mée.   Un défi de taille pour le G.B.O: conserver son invincibilité à domicile!