DEFAITE D'UN POINT (68-69),A LA DERNIERE SECONDE, FACE A SARTROUVILLE

Publié le 08/12/2013

Au programme du GBO ce samedi soir, une équipe typiquement francilienne. En effet, pour le dernier match de la phase "aller", le GBO recevait SARTROUVILLE une équipe trés physique et tout en puissance. Pour autant, le GBO ne se laissait pas impressionné et après 5 minutes de jeu faisait jeu égale avec le club des Yvelines (10-10). Score qui durant les 5 autres minutes de jeu n'évoluera guère puisque la fin du 1èr quart-temps était sifflé sur le score de 12-11 en faveur des locaux. C'est dire que les deux équipes se livraient une belle lutte en défense!

La deuxième période de jeu voyait les godviciens imposer leur jeu. Ils parvenaient à maintenir leur avance (16-13) jusqu'à ce qu'à la 12ème minute de jeu, les visiteurs grâce à un panier à  trois points, égalisèrent (16-16) puis passèrent devant (18-20; 13'). En fait c'était un chassé-croisé qui commençait puisque jusqu'à deux minutes de la mi-temps les deux équipes prenaient la tête alternativement. Mais en fin de période deux trois points des joueurs de Sartrouville permettaient aux visiteurs de reprendre la partie en 2ème mi-temps avec 5 points d'avance (27-32).

Forts de cette avanace, les franciliens attaquaient la 2ème période pied au plancher er se retrouvaient avec 10 points d'avance à la 23ème minute de jeu(27-37). Les godviciens avaient à nouveau succombé à l'adresse aux shoots extérieurs de leurs visiteurs. Mais les locaux ne désarmaient pas pour autant. Patiemment, ils continuaient à monter la garde en défense et à mieux régler la mire sur les tirs. Et c'est ainsi que supportés par son public, le GBO revanait complètement dans la partie à la 27' (40-40). Ce handicap de 10 points refait, les isariens n'entendaient pas s'arrêter là et prenaient la tête (43-40) à trois minutes de la fin du quart-temps. Mais un nouveau chassé-croisé fut offert aux spectateurs et qui se terminait sur un score de parité à l'entame du dernier quart-temps (45-45).

Tout restait donc à faire pour les deux équipes. Sartrouville attaquait le mieux le 4ème quart-temps en infligeant un 9-1 au GBO qui se retrouvait ainsi distancé de 8 points à la 34'(48-54). Mais une nouvelle fois ses joueurs surent revenir au score en faisant déjouer leurs adversaires grâce à une défense acharnée. Poussé par son public, le GBO grignotait régulièrement l'avance des franciliens (55-59, 37'; 58-59, 38') puis égalisait à moins d'une minute de la fin (64-64). Une véritable guerre des nerfs se livrait ensuite. Le GBO sur lancer-francs parvenait à 4 secondes de la fin à être en tête (68-66). Mais le coach francilien demandait temps-mort et sur la remise en jeu, dans une position improbable, un de ses joueurs, à la toute dernière seconde de jeu, armait un tir assasin qui, tout à la fois, faisait mouche et donnait la victoire aux siens.

Une défaite difficile (un hold-up?) donc à accepter mais ce match aura montré toute la capacité du GBO à résister à une équipe aux moyens physiques impressionnants. Une défaite qui montre que l'équipe n'est pas si loin de nombre de ses concurrentes du championnat.