EN GAGNANT FACE A BURE-SUR-YVETTE (88-80), LE GBO RESTE EN COURSE POUR LA 5EME PLACE

Publié le 22/03/2014

Le GBO proposait à son public son dernier match à domicile de la saison du Championnat de France N3. Pour l'occasion, les supporters avaient investi en nombre la salle de Gouvieux.Un renfort qui s'est avéré précieux face à l'équipe de Bure-sur- Yvette qui devait impérativement s'imposer pour conserver un petit espoir de se maintenir en Championnat de France et s'éviter un retour en prè-nationale.

Pour cela, le club francilien n'avait pas lésiné sur les gabarits de son équipe puisque ce n'est pas moins de trois joueurs à plus de 2 mètres qui étaient alignés sur la feuille de match. Mais dés le début de la partie, le GBO emballait la partie et répliquait d'entrée aux premiers tirs des visiteurs. Et si au bout de 3 minutes de jeu, ces derniers précédaient les locaux d'un point ((6-7), ce fut le dernier instant du match qu'ils occupaient la position de tête. En effet, les godviciens offrirrent à leurs nombreux supporters un cocktail de tirs à 3 points et de paniers marqués dans la peinture qui permettait au GBO de compter une avance déjà confortable à la fin du 1er quart-temps((26-14). La zone mise en place par les joeurs de la banlieue parisienne n'était pas parvenue à enrayer la mécanique godvicienne.

Le début du deuxiéme quart-temps voyait les franciliens plier sous le joug des paniers primés locaux (3 tirs à trois points successifs) qui augmentaient ainsi encore leur avance (39-19; 14'). Et même si le club de Bure n'abdiquait pas et parvenait à recoller un peu au score (41-24), le GBO terminait la période de jeu sur un 7-2 qui mettait ses adversaires à près de 20 points à la mi-temps (53-34).

Le public s'attendait alors à passer une seconde mi-temps tranquille, mais les supporters les plus avisés connaissent la fâcheuse tendance de leur équipe à se relâcher quand elle compte une avance confortable. Et effectivement les locaux prirent à la gorge les isariens dés la reprise du 3éme quart-temps. Un 0-7 encaissé d'emblée permettait à Bure de passer sous la barre des 15 points (53-41) mais heureusement un panier à 3 points godvicien venait interrompre la série des visiteurs. Et tout de suite derrière l'équipe du GBO reprenait le jeu à son compte et se redonnait rapidement de l'air en reprenant 20 points d'avance (68-48; 26'). Mais les locaux se laissaient à nouveau surprendre et voyaient les tours de contrôle franciilienne commencer à imposer leur loi dans la raquette. Et à l'attaque du dernier quart-temps, les visiteurs n'étaient plus qu'à 13 points de leurs hôtes (72-59).

Et Bure attaquait le 4ème quart-temps sans complexe et avec la volonté évidente de ne pas avoir de regrets à la fin du match. En face, la réussite aux tirs fuyait le GBO et ses joueurs ne se trouvaient plus en attaque. Et dans la peinture, les double-mètres adverses étaient servis en priorité. Le GBO, sous les yeux stupéfaits de son public, encaissait un 2-14 qui redonnait espoir aux joueurs de l'Ile de France (74-73; 36'). Autant dire que le joli pécule de points du GO avait fondu comme neige au soleil. Et après un temps-mort demandé par le coach local les joueurs revenaient sur le terrain avec un soutien extraordinaire de ses supporters. Galvanisés par l'ambiance, les isariens repartaient à l'abordage des franciliens. Ces derniers n'arrivaient plus à endiguer les attaques et ne trouvaient plus la clé pour conquérir la raquette godvicienne. Et comme l'adresse était de nouveau au rendez-vous, le GBO pouvait offrir une nouvelle victoire à ses fans (88-80).

Une victoire précieuse puisqu'elle permet au GBO de se battre encore pour une belle 5éme place à l'occasion de son dernier match qui se jouera le 5 avril à Sartrouville.