En s'imposant face à Neuville, le G.B.O gagne le droit de rêver..

Publié le 01/04/2012

En s'imposant face à Neuville-Au-Bois (ligue du Centre) sur le score de 79-69 pour le compte de l'avant dernière journée du Championnat de France Nationale 3, le G.B.O a gagné le droit de rêver...  à la seconde place du podium. En effet, tout reste encore possible pour l'attribution des places de haut de tableau, à l'exception de la première qui est déjà la propriété de Saint-Denis( ligue Ile-de-France). Ainsi selon les résultats du 2éme( V.G.A St Maur) et du 3éme (Le Mée-Melun), le G.B.O peut, en cas victoire face à Crépy-en-Valois, prétendre à la 2éme, à la 3éme ou à la 4éme place. Mais une défaite du G.B.O conjuguée avec une victoire de St Maur, Le Mée et Boigny (actuel 4éme) placerait les joueurs godviciens en 5éme position.... on le voit tout reste ouvert et la réception de Crépy-en-Valois samedi prochain s'annonce palpitante.

Et si le G.B.O peut donc encore rêver de l'ivresse de l'air du haut de tableau c'est donc grâce à sa victoire face à une solide équipe de Neuville. Et cette victoire aura été longue à se dessiner même si les godviciens ont fait la course en tête à partir de la 6éme minute de jeu. En tout début de partie, les visiteurs prenaient la direction des opérations face à leurs hôtes qui avaient un peu de mal à mettre leur jeu en place (2-7, 2'; 7-12, 3'). Mais, l'adresse aux shoots de ses ailiers permettait au G.B.O de revenir progressivement dans la partie (12-12,4') et de prendre la tête (14-12,4'20") pour ne plus la quitter (ou presque), donc, jusqu'au coup de sifflet final. Pourtant les joueurs du Centre de la France s'appuyaient sur leurs intérieurs massifs pour faire plier le G.B.O.. qui répondait par un jeu basé sur la rapidité et les tirs extérieurs. Et même si à moins de deux minutes de la fin du quart-temps les deux équipes étaient encore au coude à coude (24-24), les godviciens assénaient un 6-0 à leurs adversaires et attaquaient le 2éme quart-temps avec 6 points d'avance (30-24). La deuxième période de jeu voyait les Neuvillois revenir à la marque en exploitant plusieurs pertes de balles des joueurs de Gouvieux. Aprés 4'30 de jeu tout était à refaire (32-32), le G.B.O subissant les attaques des solides intérieurs adverses qui tentaient d'imposer leur loi dans les deux raquettes. Mais, le collectif du G.B.O prouva une nouvelle fois son efficacité et avec le soutien d'un public "chaud bouillant" parvenait à atteindre la mi-temps avec un petit point d'avance (40-39).

Les locaux attaquaient le troisième quart-temps sur le même rythme et ne lâchaient rien en défense, parvenant à contenir les intérieurs adverses. En face les neuvillois peinaient à soutenir la cadence et commençaient à lâcher du terrain (51-41; 24') même s'ils réussissaient à atteindre le 4éme quart-temps avec seulement 8 points de retard (59-51). Durant les premières minutes de la dernière période de jeu, les visiteurs continuaient à grignoter leur retard jusqu'à revenir à 1 point (62-61; 34'). Mais à compter de ce moment le G.B.O fit feu de tout bois en faisant venir le danger de tous les secteurs de jeu. En effet, successivement les arrières, les intérieurs, les ailiers trouvaient la cible et parvenaient à éteindre les véléités adverses. Ainsi au cours des 3 dernières minutes, Neuville encaissait un 8-2 qui adjugeait définitivement la victoire au G.B.O (79-69).

Une victoire donc qui laisse, on l'a vu, le droit de rêver mais qui permet également au G.B.O de rester invaincu sur son parquet depuis le début de la saison et d'être une équipe qui aura battu au moins une fois toutes les équipes du championnat.