Et le public du G.B.O crépita...!

Publié le 09/04/2012

Samedi soir, le rideau se baissait sur la saison 2011&2012 du Championnat de France Nationale 3. Et pour cette dernière, le G.B.O accueillait l'équipe de Crépy-en-Valois qui, se sachant relèguée en Prénationale depuis plusieurs journées maintenant, venait chez son voisin isarien avec l'ambition d'être la seule équipe à faire chuter son hôte à domicile. Pour sa part, les godviciens tenaient à l'emporter pour faire un sans faute à domicile et consolider sa place en haut de tableau du classement. Et comme le public avait encore copieusement garni les tribunes, les locaux tenaient à offrir à leurs supporteurs un spectacle à la hauteur de leurs encouragements et de leur fidélité. Et ceux-ci ne furent pas déçus par la soirée!... en effet, à peine le coup d'envoi sifflé, le G.B.O imposait à ses visiteurs un rythme soutenu qui lui permettait de faire la course en tête tout le premier quart-temps (13-5, 4'; 24-18, 7') et d'augmenter progressivement son avance  jusqu'à compter 13 points d'avance à deux minutes du terme de cette période de jeu. Et cette première manche reflétait bien les deux oppositions de style. D'un côté le G.B.O et ses remontées de balles rapides mettant alternativement  tous ses joueurs en situation de marquer. La distribution des points en atteste d'ailleurs si l'on observe que les paniers sont inscrits par les représentants de tous les secteurs du jeu. Pour sa part, l'équipe de Crépy s'appuyait sur son fonds de commerce, désormais traditionnel: l'adresse redoutable (voir insolente!) de ses shooteurs. Et samedi soir, libérés de toute pression, ses artificiers étaient en pleine réussite. Mais pour ce premier quart-temps, c'est le dynamisme du jeu godvicien qui se montrait la meilleure arme et qui permettait au G.B.O d'attaquer le deuxième quart-temps avec 9 points d'avance (33-24).

Le deuxiéme quart-temps offrait aux spectateurs la même opposition de styles. Crépy continuait à s'appuyer sur ses gâchettes. Ainsi, leurs tireurs d'élite se régalaient à 3 points mais leurs efforts étaient néanmoins quelque peu gâchés par une défense vite débordée par la rapidité de circulation que les locaux imprimait au ballon. Et même si à la 16éme minute les joueurs du Valois parvenaient à deux reprises à revenir à un point du G.B.O (37-36; 14' et 43-42; 16') ils ne réussisaient toujours pas à faire face au jeu varié proposé par les locaux. Et ces derniers concluaient la première mi-temps avec 7 points de mieux au compteur (51-44).

La deuxième mi-temps offrit un beau suspens au public tant les visiteurs continuèrent à faire parler la poudre pour reprendre pied dans la partie. Ainsi, à deux minutes de la fin du quart-temps les godviciens voyaient à nouveau Crépy pointer le bout de son nez et ne compter plus qu'un point de retard (61-60). Mais à domicile le G.B.O sait pouvoir s'appuyer sur l'énergie de son 6éme homme, à savoir son public. Et ce dernier se mit à ...crépiter avec chaleur et enthousiasme, permettant ainsi à ses protégés de ne pas céder sous les tirs adverses (66-65 à la fin du 3éme quart-temps).

Le G.B.O à l'entame de la dernière période de jeu devait impérativement retrouver sa spontanéité pour s'imposer dans ce derby. Cependant, ce sont les visiteurs qui continuaient à mettre la pression et qui en moins d'une minute revenaient à hauteur du G.B.O (66-66) pour ensuite rapidement passer en tête (68-69). Mais enmenés par leurs supporteurs, les joueurs locaux reprenaient les choses en mains et démontraient également que dans l'exercice de tirs ils comptaient aussi dans leurs rangs quelques experts. Et comme simultanément la défense faisait bonne garde, le G.B.O se redonnait peu à peu de l'oxygène(77-72, 34') jusqu'à compter 7 points d'avance à 1 minute du coup de sifflet final (89-82). Mais 7 points... c'est peu de chose si l'on considère la capacité des adversaires du soir à trouver la cible! et effectivement à quelques dizaines de secondes de la fin, Crépy-en-Valois, sur un nouveau tir à 3 points revenait à 5 points (89-84) puis à 3 points (90-87). Les dernières secondes furent cependant parfaitement maîtrisées par les locaux qui savaient exploiter les fautes commises pour aller sur la ligne des lancers francs et en inscrire suffisamment pour se mettre définitivement à l'abri et s'adjuger le match sur le score de 91-87.

Cette victoire face à Crépy-en-Valois vient donc conclure un formidable parcours à domicile. Le G.B.O est en effet invaincu sur son parquet à l'issue du Championnat. Une belle performance qui vient illustrer la belle complicité entre l'équipe de Championnat de France du G.B.O et son public.