FACE A LAMBERSART, LE GBO A SU REBONDIR!

Publié le

C'était encore une équipe nordiste qui était au menu du G.B.O pour la 7ème journée du Championnat de France Nationale 3. Gouvieux recevait en effet la Jeune France de Lambersart, club de la banlieue de Lille et solide représentant du basket du Nord de la France depuis de nombreuses années. Pour supporter leurs joueurs, le Club nordiste avait affrété un car complet de supporters venus avec trompettes, tambours,... . C'est donc dans une ambiance très chaude que le coup d'envoi fut donné puisque de leur côté les fans godviciens donnaient également de la voix. Et ces derniers ne furent pas déçus de l'entame de match de leurs protégés puisqu'en trois minutes ils assénaient un 10-0 à la Jeune France de Lambersart. Il est vrai que les godviciens voulaient se rassurer rapidement afin d'oublier le match de la semaine dernière (défaite face à Bruay en Artois). Et si à la 7ème minute Lambersart inscrivait son premier panier (10-2), le GBO enfonçai le clou grâce notamment à un nouveau tir à 3 points et distançait ses adversaires de 12 points après 4 minutes de jeu (16-2). Pour autant les supporters nordistes ne ménageaient pas leurs encouragements et donnaient un nouveau souffle à leurs joueurs qui revenaient sous les dix points à la fin du 1èr quart-temps (21-12) en profitant de quelques pertes de balles des locaux.

Le deuxième quart-temps voyait les visiteurs revenir avec l'envie de faire déjouer leurs hôtes. Mais le secteur intérieur godvicien tenait la raquette et gagnait des ballons précieux en défense et trouvait le cercle en attaque. Ainsi, à la 17ème minute, le GBO comptait-il toujours une avance de 14 points (32-18) dont son équipe ne se satisfaisait pas. Les locaux appuyèrent alors sur le "champignon" et infligèrent à leurs adversaires une forte pression défensive provoquant de nombreuses pertes de balles converties le plus souvent en paniers. C'est ainsi qu'en 3 minutes le GBO passait un 12-2 aux nordistes et comptait 22 points d'avance à la mi-temps (44-22).

 

Mais le GBO était prévenu: la Jeune France de Lambersart n'abdique jamais et est coutumière de barouds d'honneur légendaires! Aussi, le GBO attaquait la deuxième mi-temps avec sérieux et la volonté évidente de ne pas redonner espoir à leurs adversaires. Après 3 minutes de jeu les locaux avaient porté leur avance à prés de 30 points (54-25) et on pouvait alors penser que Lambersart avait la tête dans le sac. Mais n'ayant plus rien à perdre et toujours soutenus par des fans de plus en plus bruyants les joueurs nordistes emballèrent le match en faisant subir aux locaux une presse tout terrain. Et petit à petit Lambersart grignotait le pécule godvicien et ne comptait plus que 15 points de retard (59-44) à 1 minute de la fin du quart-temps puis 13 à l'entame de la dernière période de jeu (59-46).

 

Si on sentait le GBO bien en place, solidaire en défense et altruiste en attaque, on sentait que les dernières minutes seraient disputées. Le jeu se durcissait, les contacts devenaient plus rudes et tous les acteurs de la partie jetaient leurs dernières forces dans la bataille. A 6 minutes du coup de sifflet final, l'écart en faveur de Gouvieux s'était encore un peu réduit pour atteindre les 10 points (63-53). Ecart que les locaux réussirent à conserver jusqu'à la fin de la partie grâce à un réel sang froid face aux vagues d'assauts nordistes et à un jeu collectif retrouvé. Et sous les bravos de leur public les joueurs du GBO l'emportaient sur le score de 70 à 60.

 

Une victoire qui montre la capacité de l'équipe godvicienne a rebondir après sa défaite de la semaine passée. Nous l'avons déjà dit, une saison est longue et ce qui fait la force d'un groupe c'est d'être à même de surmonter les défaites et de se projeter vers la prochaine échéance.  Samedi soir le GBO a montré qu'il avait du caractère!