Il ne manquait que la victoire............

Publié le 18/11/2012

 

Pour la 8éme journée du Championnat de France Nationale 3, le G.B.O accueillait la réserve de l’équipe professionnelle du SPO Rouen. Et pour l’occasion, Gouvieux avait revêtu ses habits de fête et a offert à prés de 500 spectateurs une soirée riche en animations. Au programme : jeux, spectacle lumineux, musiciens pour donner la cadence aux supporteurs, démonstration de dribbling collectif par 75 jeunes basketteurs du G.B.O…. . Bref une magnifique soirée à laquelle il ne manquait qu’une chose pour que la fête soit totale… la victoire du G.B.O ! Et pourtant les premières minutes du match laissaient poindre quelques espoirs puisqu’après 5 minutes de jeu les godviciens menaient au score 8-0 puis 11-4 (6’).

 

Le G.B.O soutenu par ses nombreux spectateurs rentrait donc de la meilleure des façons dans la partie et ses joueurs semblaient s’accommoder des gros gabarits adverses et de la jeunesse fougueuse des normands qui consacrent la majeure partie de leur temps au basket puisqu’ils sont pensionnaires du centre de formation professionnel de Rouen. Mais grâce à deux paniers primés consécutifs le SPO Rouen parvenait à se remettre dans le sens de la marche (11-10 ;7’) puis à prendre l’avantage (13-16 ;8’30 ‘’). Pour autant les isariens ne lâchaient pas et recollaient au score à la fin du premier quart-temps grâce à un panier à 3 points particulièrement bienvenu (18-18).

 

Le deuxième quart-temps commençait dans la douleur pour Gouvieux puisqu’en un peu plus de trois minutes ses représentants encaissaient un 2-11 qui donnait à ses adversaires 9 points d’avance (20-29). Rouen proposait un jeu complet et une adresse phénoménale qui obligèrent Gouvieux à courir dés lors après le score. Et comme du côté des godviciens la réussite n’était pas au rendez-vous, le deuxième quart-temps se concluait avec une avance de 11 points pour les visiteurs (34-45).

 

Durant la deuxième mi-temps, les joueurs du G.B.O eurent à cœur de réagir mais en face l’adresse était toujours au rendez-vous, en témoignent les nombreux paniers bonifiés (10 au total) marqués. Ils n’arrivaient donc pas à trouver la solution pour annihiler les attaques adverses qui venaient de partout. L’intérieur était maîtrisé par de solides gaillards à plus de 2 mètres et les tireurs normands à l’extérieur étaient en verve. Tant et si bien que le G.B.O se présentait pour jouer le dernier quart-temps avec un écart de 12 points (51-63).

 

Le quatrième quart-temps ne permit pas aux locaux de se refaire et de nombreuses pertes de balles donnaient leurs adversaires de nouvelles opportunités d’aggraver le score. Petit à petit l’écart se creusait, d’autant plus que les shooteurs godviciens voyaient régulièrement leurs tirs fuirent le cercle. Finalement, le G.B.O s’inclinait 62-90.

 

Une défaite conséquente donc, mais qui ne change pas grand-chose à la situation au classement du G.B.O. Les équipes figurant derrière lui ayant toutes perdues leurs rencontres.

C’est donc l’opportunité pour l’équipe de continuer à travailler avec assiduité pour augmenter son efficacité future. Mais cette soirée, malgré la défaite, aura été aussi une formidable fête tant le public a su faire corps avec son équipe et lui montrer avec dynamisme et enthousiasme son soutien. Un engouement auquel les joueurs ont été très sensibles et qui constitue pour eux un véritable encouragement à rebondir rapidement.