LE G.B.O CONFIRME A DOMICILE FACE AU PORTEL: VICTOIRE 71-58

Publié le 13/10/2013

C'est l'équipe du centre de formation du club professionnel du Portel qui était au menu du G.B.O pour le compte de la 4ème journée du Championnat de France N3. Et Gouvieux connait de longue date ce type d'adversaire de jeunes basketteurs dotés d'une belle condition physique, commençant à maîtriser les fondamentaux du basket tant individuels que collectifs et capables de prendre feu à tout moment. Lors de la dernière journée du Championnat les nordistes de Lambersart en ont fait l'expérience puisqu'ils comptaient 14 points d'avance à la mi-temps avant de s'incliner de.... 14 points à la fin de la partie.

Le G.B.O entrait donc sur le parquet, devant des gradins encore copieusement garnis, en étant prévenus... pour autant au bout de 5 minutes son équipe ne comptait qu'un point d'avance (9-8) en raison d'une manque de réussite dans ses tentatives de tirs. Mais comme les godviciens restaient fidèles à leur credo défensif, ils arrivaient à contenir les assauts de leurs adversaires qui tentaient d'occuper la raquette avec ses deux tours jumelles à plus de deux mètres (dont un intérieur de 2m07). Et dans ces conditions le G.B.O attaquait le 2éme quart-temps avec 6 points d'avance (17-11). Période de jeu dont le début fut douloureux pour les locaux qui ne se trouvaient pas en attaque et qui encaissèrent un 0-9 qui remettait les nordistes complètement dans la partie (19-22; 14'). Le coach du G.B.O demandait alors un temps mort pour arrêter l'hémorragie. Initiative bénéfique puisque le G.B.O reprenait alors immédiatement sa marche en avant et après un chassé croisé qui voyait les équipes prendre successivement l'ascendant l'une sur l'autre d'un ou deux petits points, les locaux atteignaient la mi-temps avec 4 points d'avance (31-27). Les joueurs godviciens s'étaient donc bien remis de cette flambée nordiste et pouvaient attaquer la deuxième mi-temps en menant la danse et avec le soutien d'un public qui montait lui aussi en puissance.

 

Le 3ème quart-temps s'ouvrait sous de bons hospices puisqu'un panier à 3 points venait bonifier l'avance godvicienne (34-27). Mais les jeunes nordistes connaissaient à nouveau un coup de chaud qui les remettaient une nouvelle fois dans la partie (35-35; 23'). Cependant, la défense locale resserrait encore les rangs et interdisait l'accès à son panier aux grandes tiges adverses. Et comme côté offensif la machine offensive du G.B.O était en plein rendement, Le Portel encaissait sur les 7 dernières minutes de la période de jeu 17 points sans en marquer aucun. Le G.B.O comptait alors 17 points d'avance au moment de jouer le dernier quart-temps (52-35). Mais on l'a dit Le Portel ne renonce jamais. Aussi, Gouvieux enfonçait-il le clou dés la reprise portant rapidement l'écart à 20 points (55-35;31'). Le G.B.O, porté par un public séduit par le jeu collectif proposé par son équipe, gérait ensuite avec sérieux son capital points et ne relâchant pas son agressivité défensive parvenait à dissuader les visiteurs de reprendre espoir. Le G.B.O concluait son match sur un shoot à trois points au buzzer et sur le score de 71-58.

 

 Un score qui témoigne à nouveau de l'engagement défensif des joueurs puisqu'ils encaissent seulement 58 points. Et pour renouveler ce type de performance, il n'y a pas de secret, il faut un collectif soudé dans lequel chaque joueur est prêt à se donner au maximum pour tous ses coéquipiers. Une victoire importante en vue du prochain déplacement qui verra le G.B.O se rendre à Boigny dans la banlieue d'Orléans pour y affronter une équipe rugueuse et toujours très à son aise dans son antre célèbre pour son public volcanique!