LE G.B.O N'A PAS A ROUGIR!

Publié le 13/01/2013

 

      Face au deuxième du Championnat, le CS Gravenchonnais, le G.B.O a concédé une courte défaite (92-97) dont il n’a pas à rougir…. loin de là !le club normand n’est pas, en effet, sur la deuxième marche du podium par hasard. C’est une équipe complète et parée dans tous les secteurs du jeu. Sa raquette est notamment gardée par un joli bébé de 2m06 et elle dispose de tireurs d’élite redoutables. Pour autant les godviciens n’attaquaient pas la partie en victimes et réussissaient à contenir leurs adversaires au score en répondant du tac au tac à leurs paniers bonifiés (0-5 à la 1ère minute puis 7-5 à la 3éme). Le G.B.O pouvait compter sur la complémentarité de ses équipiers qui maîtrisaient le quart-temps en inscrivant des points tant sous le cercle qu’à l’extérieur. Gouvieux creusait ainsi un écart de 8 points (19-11) à moins de deux minutes de la fin avant de conclure la première période de jeu sur le score de 23-19.

 

     Les locaux montraient donc leur capacité à rivaliser avec les tous meilleurs du Championnat. Mais pour les normands l’enjeu était de taille puisqu’une défaite les éloignerait du premier au classement, Fécamp. Et les visiteurs rappelèrent alors leur statut de leader à leurs hôtes en leur infligeant en 6 minutes un sévère 0-21 (16’) qui les laissaient à -17 points (23-40). Sonnés, les joueurs du G.B.O eurent à cœur de stopper l’hémorragie en resserrant les rangs en défense et en redoublant d’agressivité en attaque et toujours grâce aux efforts concertés des joueurs de l’intérieur et de l’extérieur. Ainsi, alternativement les « grands » et les « petits » trouvaient la faille dans le système défensif adverse et recollaient au score à la fin de la première mi-temps (39-44). 

 

Les godviciens rentraient dans la deuxième mi-temps avec la même abnégation qu’à la fin de la précédente et ils grignotaient ainsi encore un peu de leur retard (44-47 ; 22’) puis (50-51 ; 24’) avant de connaître à nouveau un passage à vide qui remettait les hauts-normands dans le coup (51-61 ; 27’). Mais encore une fois le G.B.O trouvait l’énergie de revenir dans la partie grâce notamment à deux tirs à trois points particuliérement bienvenus ‘(61-63 à 40’’ de la fin) et à prendre la tête au score d’un tout petit point (64-63) à l’entame du dernier quart-temps. 

 

Quart-temps qui commençait bien pour le G.B.O qui se détachait sur un panier marqué par un intérieur (70-65) auquel répondait immédiatement par un tir à 3 points réussi les visiteurs ((70-68 ; 32’). Les équipes allaient ensuite faire jeu égal (72-72 ; 34’) avant de laisser à nouveau s’échapper Gravenchon sous les coups des nombreux lancer-francs (trop ?) accordés par les arbitres aux normands. Ces derniers eurent en effet à tirer au cours du match 40 lancer-francs et le G.B.O seulement 12. Et ainsi, point par point, le CS Gravenchonnais se reconstituaient une avance confortable (78-88 ; 37’ puis 81-94 38’).  Mais le G.B.O soutenu par un public toujours aussi fervent tentait encore une fois d’inverser la tendance mais au coup de sifflet final Gouvieux accusait encore 5 points de retard.

 

Une défaite face au deuxième qui aura montré donc que le G.B.O n’est pas si loin des équipes du podium et que son équipe est capable de faire front même dans des situations compliquées, en témoigne sa réaction après l’éclat encaissé au début du deuxième quart-temps. 

 

La semaine prochaine le Championnat fait une pause et reprendra le samedi 26 janvier par un déplacement chez le premier, cette fois, le club de FECAMP.