Le GBO a de la ressource... on vous l'avait dit!

Publié le 09/10/2011

Chers Partenaires,

C'est un club au palmarés élogieux que le GBO recevait à l'occasion de la quatrième journée du championnat de France Nationale 3: l'Alsace de Bagnolet. Rappelons effet simplement que cette équipe, entre autres titres, a conquis 3 titres de Nationale 1 et a été 4 fois finaliste de la Coupe de France. Et si le GBO était heureux de recevoir une telle équipe, il n'en a pas oublié de jouer pour autant puisqu'il s'est imposé avec la manière 79 à 69.

Dans la dernière parution de votre lettre partenaire, nous avions souligné que malgré une trés courte défaite (69-68) à Saint-Denis, l'équipe de Gouvieux avait démontré qu'elle avait de la ressource avec des jeunes appelés à davantage de responsabilités compte-tenu de l'absence de joueurs cadres de l'équipe. Et bien face à Bagnolet, le groupe se retrouvait dans la même situation, à savoir être privé de ses deux joueurs les plus expérimentés. Et une nouvelle fois les joueurs ont répondu présents tout en tirant les leçons de leur dernière rencontre.

Les godviciens pour contenir leurs adversaires s'appuyèrent d'emblée sur un jeu rapide et sur des combinaisons maintes fois travaillées en semaine à l'entrainement. Et si les premiers points étaient à l'actif de Bagnolet (0-4; 1'), la discipline du GBO ne tardait pas à être récompensée(6-4;7'). Mais les visiteurs faisaient preuve de constance et d'adresse et ne se laissaient pas impressionner par un public bruyant et enthousiaste qui s'était une nouvelle fois déplacé en nombre pour l'occasion (250 spectateurs). Et c'est avec un tout petit point d'avance (17-16) que le GBO se présentait sur le parquet pour le deuxième quart-temps. Période de jeu que les locaux attaquèrent avec la même concentration et la même envie mais pour autant ils n'arrivaient pas à mettre à distance Bagnolet qui s'appuyait autant sur une certaine réussite dans leurs tirs que sur le physique de leurs intérieurs. Ainsi, à la 14éme minute les deux équipes étaient toujours au coude à coude (29-29), de même qu'à la 16éme minute (35-35). Toutefois, durant les 4 dernières minutes, l'application des systèmes travaillés à l'entrainement permettait de mettre successivement les joueurs des différents secteurs de jeu en position favorable et donc d'inscrire des points décisifs. Les franciliens avaient alors du mal à voir d'où le danger pouvait venir et devaient entammer la deuxième mi-temps avec 3 points de retard(41-38). Un petit avantage certes pour le GBO mais les nombreux supporteurs étaient là pour soutenir leur équipe. Et dés l'entamme de la 2éme période le GBO affirmait son emprise sur le match en infligeant un 6-0 à ses adversaires (48-41; 21'30'').  Mais quelques minutes plus tard, l'Alsace de Bagnolet répondait à ses hôtes en leurs assénant un 8-0 lui permettant de mener de 2 points à moins de deux minutes de la fin du quart-temps ( 54-56) pour finalement le conclure avec une courte tête d'avance (58-59). Mais le public sentait que son équipe ne lâcherait rien tellement elle faisait preuve de présence et d'engagement. Conquérants aux rebonds, solidaires en défense, rapides dans les remontées de balles, les joueurs du GBO prenaient progressivement le large (70-65 à la 35' puis 78-69 à la 39') et ne laissèrent jamais leurs adversaires revenir dans la partie qui se terminait donc avec 10 points d'avance (79-69).

Une victoire encourageante qui confirme que tout un groupe est concerné par les objectifs de la saison et qui met le GBO en bonne position avant le déplacement du 15 octobre à Esquennoy. Un derby toujours trés âprement disputé et au cours duquel Gouvieux devra montrer également sa capacité à imposer son jeu à l'extérieur.