Le GBO échoue de peu en terre lorraine.

Publié le 21/02/2011

Chers Partenaires,

Le G.B.O a échoué de peu (71-67) dans son déplacement en terre lorraine face à Joeuf.

Pourtant tout avait commencé pour le mieux pour le G.B.O dans ce match capital pour son adversaire, une défaite le condamnant quasiment à coup sûr à la relégation. En effet, après 5 minutes de jeu les godviciens menaient de 11 points (4-15) en ayant mis à profit la fébrilité de ses hôtes qui évoluaient avec le soutien d’un public nombreux et bruyant. Mais ensuite, les locaux se reprenaient pour atteindre le deuxième quart-temps avec seulement 4 points de retard. Au cours de la deuxième période, les joueurs du G.B.O restaient très durs en défense et déployaient un jeu d’attaque tout en vivacité. La conjugaison des deux leur permettaient de reprendre le large (28-38) à la 16 éme minute. Ecart que les lorrains continuaient à contester puisqu’ils concluaient la mi-temps avec un retard ramené à 6 points (32-38). La deuxième mi-temps allait voir les deux clubs se livrer à une véritable course poursuite. Après avoir ouvert le compteur dans cette période de jeu, le G.B.O encaissait un 9-0 qui permettait à ses adversaires de revenir dans la partie (41-41; 24’). Mais le G.B.O n’entendait pas lâcher sa proie et reprenait sa marche en avant pour creuser un nouvel écart de 9 points ( 46-54; 27’) avant de conclure le 3eme quart-temps sur le score de 51-56. Rien n’était joué tant l’équipe lorraine, malgré beaucoup d’imprécisions compensées par la présence de leurs grands gabarits à l’intérieur, eut à coeur de ne jamais lâcher prise. Et une nouvelle fois, portés par leur public, les joueurs locaux trouvaient les ressources pour égaliser (60-60; 35’) puis prendre l’avantage (63-60; 37’). Le G.B.O montrait des signes évidents de fatigue mais n’ n’abdiquait pas et trouva la volonté de revenir dans la partie à 1 minute de la fin du match (67-67). On entrait alors dans le « money time ». Seulement les jambes étaient lourdes des efforts consentis en défense et il y avait moins de lucidité dans les phases offensives. Ce qui se traduisit par deux ou trois pertes de balles successives qui offraient dés lors la victoire aux locaux (71-67).

Une défaite sur le fil, donc, et à ce titre elle est dure à « encaisser » tant le G.B.O aura fait la course en tête durant presque tout le match. Mais elle ne doit pas faire oublier le jeu séduisant que l’équipe a montré tout au long de la partie, pas plus que la belle complémentarité des joueurs ni leur grande solidarité sur le parquet lors de ce difficile déplacement .