Le GBO résiste aux tireurs d'élite Crépynois!

Publié le 04/12/2011

Pour le compte de la dernière journée des matches "aller" du Championnat de France Nationale 3, le GBO se rendait samedi soir à Crépy-en-Valois pour un derby Oisien dont l'enjeu dépassait la seule question de la suprématie départementale.

Pour ce deuxième déplacement consécutif les godviciens aspiraient  en effet à remporter une deuxième victoire à l'extérieur et ainsi consolider sa place dans le haut du tableau. Pour les représentants du Valois, il s'agissait de l'emporter pour s'extraire de la zone rouge du classement. Tous les ingrédients étaient donc réunis pour offrir du spectacle aux supporteurs des deux équipes. Et ceux-ci ne furent pas déçus puisqu'ils assistèrent à une partie indécise jusqu'à la fin et remportée 94-96 par les visiteurs.

La redoutable adresse aux shoots des joueurs de Crépy est désormais bien connue. Il est maintenant de notoriété publique que le tir extérieur, notamment à 3 points, est l'arme préférée de cette équipe. Dés lors il convenait pour les godviciens de museler les tireurs embusqués Crépinois à tous les coins du terrain et de leur imposer un combat dans la raquette, zone dans laquelle leurs artistes ne se sentent pas des plus à l'aise. Ainsi, le décor était campé et les spectateurs assistèrent alors à deux oppositions de style qui tournait à l'avantage du GBO au cours du 1er quart-temps. Les visiteurs menaient en effet 2-11 aprés 4 minutes de jeu et 8 points marqués par les intérieurs. Les locaux réagissaient alors et modifiaient leur système de défense pour essayer d'enrayer les assauts des intérieurs adverses. Mais le GBO s'adaptait et alternait les attaques de l'intérieur et de l'extérieur tout en continuant à contenir les shooteurs crépinois, réussissant ainsi à terminer la première période de jeu avec 14 points d'avance (18-32).

Le deuxième quart-temps offrait au public la même physionomie. Des locaux dominés à l'intérieur mais affichant une adresse exceptionnelle aux tirs à 3 points. Dans ce domaine, le GBO n'était pas non plus manchot puisqu'il ouvrait le compteur de cette période de jeu par un tir primé suivi de plusieurs charges de ses intérieurs. Résultat: à la 14éme minute les godviciens avaient creusé un écart de 16 points (24-40). Mais face à des Mozart du shoot et en particulier dans la partition des paniers à 3 points, les locaux atteignaient la pause avec un déficit de points ramené à 8 unités (45-53). Sur cette seule première mi-temps, Crépy avait ainsi "planté 7 paniers primés. On pouvait alors légitimement se demander si cette réussite allait continuer en 2éme mi-temps. Et la réponse ne se fit pas attendre puisque Crépy ouvrait les débats aprés la pause en inscrivant leur 8éme panier à trois points. Et les tireurs embusqués Crépinois continuaient ensuite à atteindre la cible et à refaire ainsi leur handicap jusqu'à égaliser à moins de trois minutes de la fin de cette période de jeu (65-65). Mais le GBO continuait à dérouler ses systèmes et à appuyer là où ça faisait mal aux adversaires, à savoir dans la raquette. Et cette opiniatreté fut récompensée puisque les joueurs de Gouvieux creusaient à nouveau l'écart et abordaient le dernier quart-temps avec 5 points d'avance (68-73).

5 points importants mais une faible marge au regard du potentiel offensif local. Aussi, les joueurs du GBO continuèrent-ils à réciter leurs gammes avec implication et application et ainsi, à tour de rôle, les intérieurs et les extérieurs faisaient souffrir la défense adverse. L'écart se creusait alors encore davantage (74-85; 35') mais les locaux revanaient à nouveau dans le coup, toujours grâce à un panier bonifié (le 12éme de la partie!). Les intérieurs godviciens continuaient  leur travail de sape et en toute complicité avec leurs compères, les arrières et les ailiers, repoussaient leurs adversaires à 10 points (83-93) à deux minutes de la fin . On pensait alors du côté des supporteurs godvicien que le plus dur était fait mais les tireurs d'lite locaux n'avaient pas dit leur dernier mot ou plutôt tiré leurs dernières cartouches!... loin de là! puisqu'ils inscrivaient dans le money-time leurs 13éme et 14 éme paniers à trois points et revenaient à deux points du GBO à 6 secondes de la fin. Ecart que les visiteurs surent conserver et s'adjuger ainsi une victoire (94-96) sur le parquet de Crépy.

Le GBO clôture ainsi la phase "aller" du championnat par une victoire qui atteste de l'envie collective du groupe et de sa capacité à développer un jeu rythmé et varié. On l'a déjà dit la force de cette équipe est que le danger pour l'adversaire peut venir de tous les acteurs de l'équipe. C'est donc avec la conscience de ce qu'il reste à améliorer ainsi qu'avec la confiance dans ses qualités que l'équipe aborde la seconde partie du Championnat. Et ce dés samedi prochain, puisque les matches "retour" commencent le 10 décembre juste avant la trève des confiseurs. A cette occasion le GBO accueillera à 20h le club de Boigny, un pensionnaire de la ligue du Centre qui occupe la 4éme place au classement général juste devant .... le GBO. Un beau duel en perspective!