Le GBO s'impose avec la manière face à Esquennoy !

Publié le 14/02/2011

Chers Partenaires,

Le G.B.O s’est imposé (103-72)avec la manière dans le derby qui l’opposait pour le compte de la 16éme journée du Championnat de France Nationale 3 à ESQUENNOY.

Tous les ingrédients étaient réunis pour faire de cette rencontre une belle soirée: un adversaire sûr de son fait (son coach déclarait en effet dans la presse « qu’un résultat dans la salle de Gouvieux était inscrit dans sa feuille de route... »), un G.B.O désireux de montrer son vrai visage après son revers de la semaine passée et des tribunes bien pleines avec des supporters enthousiastes et bruyants. Et le cocktail ainsi composé tenait ses promesses pour la plus grande joie des spectateurs.

Dés le premier quart-temps les locaux affichaient leur détermination en prenant d’emblée la direction des opérations même si les visiteurs menèrent au score, pour la seule fois de la partie à la 3éme minute (5-6). Ensuite le G.B.O fit honneur à son rang de meilleure attaque de la poule en déployant un jeu vif et rapide qui lui permit de clôturer la 1ére période de jeu avec 12 points d’avance ( 33- 21). Le deuxième quart-temps commençait sur le même tempo. Sur le parquet les jeunes joueurs du G.B.O, entrés pour permettre aux cadres de l’équipe de souffler après leur entrée en matière décisive, déployaient un jeu virevoltant qui donnait le tournis à leurs adversaires. Une rotation de joueurs qui illustrait la grande complémentarité des joueurs et la précieuse alchimie qu’est la volonté commune des jeunes et des « moins jeunes » de se mettre au service du collectif. La deuxième période voyait donc le G.B.O maintenir ses adversaires à distance (40-26; 14’) pour se terminer avec un écart identique à celui du 1er quarttemps( 51-39).. Et dans les tribunes les spectateurs se régalaient à assister à ce concours d’adresse entre deux équipes dotées d’artilleurs redoutables mais connaissant la capacité d’Esquennoy à se ressaisir ils se demandaient si le G.B.O réussirait à contenir la prévisible réaction des visiteurs. Dés l’entame de la deuxième mi-temps le G.B.O confortait l’espoir du public en continuant à faire déferler des vagues d’attaques successives qui creusèrent l’écart à 14 points à la 28éme minute de jeu(65-51). On croyait que le G.B.O avait alors définitivement marqué de son empreinte ce derby mais les joueurs d’Esquennoy réussissaient cependant à atteindre la dernière période avec un retard ramené à 11 points (68-57).

Nous l’avons dit, le club d’Esquennoy est réputé pour sa capacité à renverser les situations qui peuvent sembler compromises. Aussi les joueurs godviciens rentrèrent- ils sur le terrain avec la ferme intention de tuer dans l’oeuf toute velléité de rébellion! Intraitables en défense et toujours aussi imaginatifs en attaque le G.B.O continuait à maintenir son adversaire à distance et même progressivement à anéantir chez ses adversaires tout espoir de victoire. En effet, si à 5 minutes de la fin le G.B.O ne menait que de 10 points(79-69), ses joueurs allaient se livrer, au cours de ces cinq dernières minutes, à un véritable festival offensif pour la plus grande joie de ses supporters. Ainsi, en 5 minutes l’équipe d’Esquennoy encaissait- elle un 24-3 qui laissait ses joueurs complètement abasourdis et sans réaction.

Au coup de sifflet final (victoire du G.B.O: 103-72) les joueurs pouvaient alors partager leur joie avec un public ravi du spectacle offert.

Cette victoire, Chers Partenaires, nous sommes également heureux de la partager avec vous. Au-delà du score nous souhaitons conserver en tête tous les ingrédients de cette victoire: complémentarité des joueurs, volonté de chacun de se mettre au service du collectif, solidarité défensive et explosivité en attaque. Ce sont tous ces éléments de cette précieuse recette qu’il conviendra de continuer à travailler tout au long de la semaine afin de préparer au mieux le déplacement de samedi prochain à JOUEF en terre lorraine!