Le Noël avant l'heure des supporteurs du GBO!!

Publié le 11/12/2011

Pour son dernier match avant la trève de Noël, le GBO recevait Boigny, quatrième au classement général de la poule I du Championnat de France de Nationale 3. Battus à l'aller de 6 points, la feuille de route des godviciens était simple: vaincre leurs adversaires du soir d'au moins 7 points pour les devancer au classement. Un objectif précis mais l'atteindre  était  tout... sauf une formalité! Les qualités de cette jeune équipe de la région Centre sont désormais connues: un collectif bien rôdé depuis des années, de la rapidité et une redoutable adresse. Le GBO était prévenu et avait en quelque sorte payé pour l'être puisqu'il s'était incliné lors de la première journée du championnat en terre boignacienne. Comme une équipe avertie en vaut deux, c'est avec la plus grande concentration que les godviciens rentraient dans le match sous les regards attentifs de ses nombreux spectateurs venus les encourager. Mais un peu de crispation dans les premières secondes (l'envie de trop bien faire?) donnait les premiers points aux visiteurs et ces derniers menaient alors au score jusqu'à la 1ére minute de jeu (2-4) mais aussi pour la dernière fois de la partie! A compter de cet instant, le GBO trouvait ses marques à l'intérieur et réglait la hausse sur les shoots extérieurs. Tant et si bien que l'équipe de Gouvieux creusait un écart de 7 points (15-8; 3'30) qu'il allait maintenir jusqu'à deux minutes de la fin du 1er quart-temps (24-16) avant de concéder un 2-8 qui permettait aux boignaciens d'aborder le second quart-temps en embuscade. Mais le GBO réplique d'entrée de jeu dans le 2éme quart-temps par un 9-2 (35-26; 12') qui redonnait de l'air aux locaux. Mais la fin de cette période de jeu ressemblait étrangement à la précédente puisque Boigny revenait à nouveau dans le coup en s'adjugeant dans les trois dernières minutes un 2-8 qui lui permettait d'envisager sereinement la seconde mi-temps (45-44). Et à la reprise, les visiteurs enfonçaient le clou en revenant à égalité (47-47) en moins de deux minutes. Les supporteurs redoublèrent alors leurs encouragements lorsque leurs protégés remirent les choses au point en reprenant la tête sur un panier bonifié (50-47) et en ne la quittant plus jusqu'au coup de sifflet final. Et les 7 minutes qui suvirent allaient être fatales aux représentants de la Ligue du Centre puisqu'ils encaissaient durant celles-ci un 18-2 ( 65-49) résultat d'une défense intraitable des locaux et d'une belle efficacité en attaque. Un éclat dont les boignaciens ne se remettront pas au cours du 4éme quart-temps qu'ils attaquaient avec un retard de 13 points (68-55). Les godviciens en revenant sur le parquet pour la dernière période de jeu ne baissaient pourtant pas la garde tant il apparaissait que l'équipe adverse présentait une belle ossature: des joueurs vifs et adroits à l'extérieur et un beau bébé à l'intérieur de 2m05 doté de plus d'une solide expérience. Dés lors il ne fallait pas les remettre dans le jeu et pour cela le GBO pouvait s'appuyer aussi sur de solides atouts dans tous les domaines de jeu. Et ainsi, les godviciens ne relâchaient pas la pression sur leurs adversaires. Ces derniers avaient de plus en plus de mal à développer leur jeu et voyaient le score se creuser en leur défaveur(75-60; 32'). Boigny réussissait de moins en moins à contenir les assauts des joueurs du GBO portés par un public déchainé et qui explosa de joie lorsqu'un de ses joueurs claqua un dunk à réaction en guise de cadeau de Noël pour cette dernière rencontre de l'année. Les locaux en totale osmose avec le public, désormais efficace 6éme homme du GBO, continuaient à régaler les gradins et grâce à un 10-2 portaient l'écart à 26 points (98-72; 39') avant que Boigny n'inscrivent les derniers points pour conclure la partie sur le score de 98-80.

C'est une victoire probante que le GBO a remporté dans ce match de haut de tableau. Une victoire qui permet d'aborder la trève hivernale en bonne position au classement (4éme à 2 points du leader Saint-Denis) et d'envisager avec .... gourmandise la suite du Championnat!