Pour quelques secondes...!

Publié le 06/11/2011

Chers Partenaires,

Le GBO s'incline d'un point (84-83) devant LE MEE, l'un des co-leaders du Championnat, dans les toutes dernières secondes du match.

C'était un déplacement difficile en Seine et Marne qui attendait le GBO samedi soir. Il s'agissait en effet d'affronter tout à la fois le favori pour la montée en Nationale 2 et un des co-leaders. Autant dire que les godviciens étaient attendus de pied ferme par l'équipe francilienne. Et pourtant, dés les premières minutes le GBO prenait le commandement des opérations (2-8; 5') dans un duel de défenses qui laissaient peu de chance aux artificiers des deux équipes. En témoigne le score de 6-8 aprés 8 minutes de jeu puis de 15-15 à la fin du 1er quart-temps.

Les Méens reprenaient ensuite la partie pied au plancher en infligeant en 1'30 un 5-0 à leurs visiteurs (15-20) qui surent cependant éviter le break en recollant au score sur un panier primé (18-20) puis se remettre dans la partie (22-23; 13'/ 24-28; 14').

Cependant, un déficit d'adresse aux lancers francs ne permettait pas de capitaliser totalement sur les fautes commises par les adversaires et ces derniers reprenaient confiance et laissaient à 9 points les godviciens ((38_29;17'30"). Ecart que les Méens conserveront quasiment jusqu'à la mi-temps qui se concluait sur le score de 42-34.

Mais depuis le début de la saison, le GBO sait gérer ce type de situation et l'a déjà montré. S'appuyant sur une circlation de balle rapide et sur des systèmes mettant en position favorable tour à tour les intérieurs et les ailiers ou arrières, le GBO refaisait son handicap en 3 minutes (44-44; 23') et n'allait plus lâcher prise même si Le Mée creusait un nouvel écart à la 26éme minute(54-47) que nos joueurs surent à nouveau combler pour atteindre la dernière pause avec un score de parité: 58-58.

Le 4éme quart-temps s'annonçait donc trés disputé... et il le fût! En effet, à 3 minutes de la fin les deux équipes n' étaient pas encore départagées (73-74) et continuaient à lutter au coude à coude (77-77; 38'). Les visiteurs appuyaient alors encore sur l'accélarateur et se détachaient de 5 points à moins de 2 minutes de la fin. Ecart qui fut annulé en un peu plus d'une minute et même mieux puisque les locaux étaient repassés devant à 37 secondes de la fin (82-81). La possession de balle, à cet instant du match, est alors godvicienne. Le porteur du ballon laisse alors défiler le chrono puis pénétre dans la raquette adverse pour marquer ou obtenir la faute synonyme de lancers francs (2) à tirer. C'est le second scénario qui se produit et notre meneur se retrouve alors sur la ligne des lancers-fancs. Et malgré la bronca des spectateurs Méens, il inscrit ses deux lancers-francs qui permettent au GBO de mener au score d'un point (82-83) à 7 secondes de la fin du match. Les locaux demandent alors un temps-mort et remettent ainsi en jeu plus prés du panier défendu par le GBO. Et en 7 secondes on peut faire beaucoup de chose dans un match de basket. C'est notamment suffisant pour mettre sur orbite un joueur qui s'infiltre dans la raquette et monte au double pas pour inscrire à moins d'une seconde de la fin les deux points qui portent le score final à 84-83 en faveur de Le Mée. Le dixième de seconde restant à jouer ne permit bien évidemment pas à notre équipe de combler ce petit point d'écart qui permettait aux Mancéens de terminer vainqueur de cette confrontation au sommet.

Le GBO revient donc de Seine-et-Marne avec une défaite par le plus petit des écarts possibles. A ce titre elle est bien entendu frustrante tant le GBO semblait avoir son destin en mains. Mais ce résultat montre aussi que le GBO est capable de rivaliser avec les meilleurs et même de les surpasser si on se souvient par exemple sa victoire le week-end dernier contre la VGA St Maur, alors premier au classement.  C'est donc avec confiance, et aussi conscience de ce qui reste à travailler et à améliorer, que l'équipe se projette dans la suite du Championnat.  Ce dernier marquera d'ailleurs une pause puisque la soirée de samedi prochain sera consacrée à la Coupe de France, épreuve dans laquelle le GBO est engagée et qui lui proposera d'affronter Poissy (Nationale 3) à l'occasion de son entrée en lice.