UN GBO TROP APPROXIMATIF PERD FACE A BOIGNY (74-65)

Publié le 20/10/2013

 Comme le G.B.O s'y attendait, c'est dans un vrai chaudron qu'il a joué sa rencontre de la 5éme journée du Championnat de France Nationale 3 face à Boigny (banlieue d'Orléans). Le public était en effet présent déjà bien avant le coup d'envoi et donc déjà bien en voix au moment des premiers assauts. 

Et dés l'entame du match les locaux s'adonnèrent à leur passe-temps favori, le shoot extérieur. Et ce soir là ils étaient encore moins mal adroits que d'habitude puisqu'ils firent preuve d'une adresse insolente, notamment dans les shoots à 3 points. Et dés la 5éme minute Boigny caracolait déjà en tête (14-6). Mais le G.B.O ne se laissait pas tétaniser par les supporters boignaciens puisque ses joueurs réussirent à enrayer la mécanique adverse et même à ramener le silence dans la salle en égalisant à 3 minutes de la fin du quart-temps (14-14). Continuant à peser à l'intérieur et à déséquilibrer la défense adverse par un jeu de balle rapide, le G.B.O parvenait à conclure le 1èr quart-temps en ne comptant qu'un seul petit point de retard (19-18).

 

Mais le G.B.O ne reprenait pas la deuxième période de jeu avec le même tempo et subissait dans les 5 premières minutes un sévère 13-4 (32-22) qui fut tout à la fois la conséquence d'une réussite incroyable aux shoots de Boigny (en un mot, tout rentrait!) et d'un manque de réussite tout aussi incroyable de Gouvieux. Et si vous rajoutez quelques balles perdues offertes aux adversaires,  vous avez tous les ingrédients d'un match compliqué pour les godviciens! Pour autant les isariens ne baissaient pas pavillon et resserraient leur défense. En attaque, toujours en manque de réussite (mieux vaut ne pas compter les ballons qui ont touché le cercle et qui ont choisi de ressortir par le haut plutôt que par le panier en direction du bas !), les visiteurs n'en attaquent pas moins  le cercle et parviennent à réduire la casse à la mi-temps (40-37).

 

A l'instar du 2éme quart-temps, le G.B.O connait, dans le 3ème quart-temps, un début poussif au cours duquel Boigny inscrit 8 points pour compter désormais 11 points d'avance à la 23éme minute de jeu (48-37). Et si le G.B.O se donnait un peu d'air après ces trois minutes difficiles, les snipers boignaciens ( qui ce soir auraient pu tirer les yeux fermés et dos aux paniers tant tout rentrait) continuaient leurs gammes et permettaient à leur équipe de se présenter pour le dernier quart-temps avec 12 points d'avance (57-45).

 

Et cette dernière période de jeu démontrait que même en manque de réussite, le collectif godvicien ne se désunissait pas. Ainsi, les joueurs du G.B.O voyaient encore nombre de leurs tentatives tutoyaient le cercle qui, décidemment, avait choisi son camp mais pour autant ils intensifiaient leur défense et parvenaient à chiper des ballons à leurs adversaires. Ballons peu convertis, malheureusement, en points mais les godviciens témoignaient ainsi de leur volonté de réduire la facture finale et de montrer aux supporters locaux que le G.B.O a du cœur! Et finalement, le G.B.O s'inclinait sur un écart de moins de 10 points (74-65), et cela en dépit d'un jeu approximatif et d'un taux de réussite tristounet aux lancer-francs.