VICTOIRE FACE AU LEADER (71-70): LA CHARGE HEROIQUE DU GBO

Publié le 15/12/2013

Pour la première journée de la phase "retour" du Championnat de France N3, le GBO accueillait les nordistes de Wasquehal. Une équipe en confiance puisqu'elle a terminé la première phase du Championnat en tête du classement avec une seule défaite au compteur... face à Gouvieux!

Inutile de préciser que cette défaite est restée en travers des gorges nordistes! et c'est donc une équipe fermement décidée à laver l'affront que le GBO eut à affronter. D'autant plus que pour l'accession en Nationale 2 la concurrence est rude et le moindre faux pas peut coûter très cher à Wasquehal. 

 

Et dès le coup d'envoi les nordistes prennent les choses en main avec l'appui inconditionnel de nombreux supporters qui avaient fait la route pour voir leurs protégés ajouter un succès de plus à leur palmarès. Wasquehal au bout de 5 minutes comptait déjà 6 points d'avance (4-10) grâce notamment à deux paniers primés qui allaient être le début d'une longue série! Gouvieux se trouvait donc dés le début de la partie dans l'obligation de courir derrière le score. Et c'est sur ce même écart que le 1èr quart-temps se concluait (11-17).

 

La deuxième période de jeu se présentait sous le même jour. Les Nordistes alternaient le jeu intérieur et l'adresse aux tirs extérieurs. Intraitables en défense ils mettaient le GBO en position difficile lors des balles d'attaque et petit à petit creusaient l'écart: 17-26, 14'; 22-35,17'. Le leader montait donc en puissance et s'installait confortablement dans le match. Mais pour autant le GBO ne baissait pas les bras, et comme lors du dernier match, trouvait l'énergie pour limiter la casse. Et mettant une forte pression défensive sur leurs visiteurs, les joueurs du GBO parvenaient à enrayer la mécanique nordiste et à revenir progressivement à une distance raisonnable des nordistes puisque la 1ère mi-temps se terminait sur le score de 35-40.

 

Bien sûr face à l'armada des nordistes un retard de 5 points reste un réel handicap mais Gouvieux a déjà démontré sa capacité à inquiéter les meilleurs. Et le GBO reprenait le jeu animé d'une belle envie qui... ne fut pas couronnée de succès. Wasquehal en 1 minute mettait Gouvieux à 11 points (35-46) l'obligeant à nouveau à une épuisante course poursuite.qui n'empêchait pas les visiteurs de caracoler en tête (42-52; 27'). Et même si Gouvieux résistait notamment grâce à un  trois points de son meneur ((45-57; 29') Wasquehal répondait du tact par deux shoots gagnants dont un primé qui lui permettait de se présenter pour le dernier quart-temps avec 17 points d'avance (45-62). 

 

Et là les supporteurs du GBO commençaient à trouver la marche bien haute pour espérer interrompre la belle série de victoires du leader. Mais sur le terrain l'équipe locale attaquait le 4 ème quart-temps pied au plancher et bien déterminée à offrir à ses spectateurs une fin de partie endiablée.   A tel point que les visiteurs se mirent à bafouiller leur basket sous la pression des joueurs du GBO. Et les balles récupérées avec rage étaient rapidement converties en paniers. Le GBO emballait donc la rencontre et ne laissait aucun répit à son adversaire qui cédait sous les déferlantes godviciennes. Et c'est ainsi que le leader encaissait en 7 minutes un 21-3 qui projetait le GBO en tête: 66-65. Les supporteurs redoublèrent alors leurs encouragements, conscients que leurs protégés n'étaient pas loin de  l'exploit. Et portés par leur public les locaux prenaient 4 points d'avance (71-67) à 2 minutes du coup de sifflet final.

 

Les nordistes commettaient alors des fautes pour enrayer les attaques du GBO mais les lancer-francs qui en découlaient n'étaient que partiellement transformés. A moins d'une minute, Wasquehal suite à une faute transformait pour sa part un lancer-franc sur deux et revenait ainsi à 1 point de ses hôtes (71-70). les dernières secondes de jeu étaient suffocantes. Le GBO avait du mal à conserver le ballon et heureusement Wasquehal ne parvenait pas à convertir sa dernière occasion.

 

Le GBO s'impose donc sur le fil face au premier au classement. Un résultat qui illustre parfaitement que grâce à son collectif et à son opiniâtreté défensive le GBO peut rivaliser avec les tous meilleurs. Une victoire qui permettra au GBO d'aborder avec sérénité la trêve des  confiseurs puisque le Championnat fait une pause jusqu'au 4/01.